Archives Mensuelles: octobre 2011

Les médias dans le contexte électoral en RDC

Nul ne peut douter, de nos jours, de l’influence des médias sur les comportements des indivividus. Dans le contexte électoral actuel en République Démocratique du Congo, ces derniers trouvent encore un grand role à jouer pour consolider la démocratie longtemps recherchée.

Les médias, c’est-à-dire, l’ensemble des moyens de la diffusion de l’information, sont un moyen d’expression essentiel pour les acteurs démocratiques et jouent un grand rôle dans la formation de l’opinion publique. Plaçant certains débats sur le devant de la scène, ils peuvent aussi en occulter d’autres. Ils sont donc soumis à une éthique : exactitude de l’information, respect de la vie privée, vérification des sources.

En 2006, l’on a assisté à des dérapages terribles de la part de certains médias qui se mettaient à diffuser à longueur  de journées des chants insultants et des débats dans lesquels les débateurs tenaient des propos injurieux et déplacés les uns contre les autres. Dans ce cas l’on constate que les médias peuvent aussi représenter un danger pour la démocratie. Et pourtant ceux-ci, considérés comme quatrième pouvoir, à côté des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, doivent soigneusement respecter le code de bonne conduite des médias et des acteurs politiques en période életrorale.

Clovis LUBULA

Publicités

Les raisons de l’existence de l’EJCRM

L’Education des Jeunes à la Consommation Responsable des Médias, EJCRM, a vu le jour le 30 mai 2011 à Kinshasa et fonctionne conformément aux dispositions de la loi No. 004/2011 du 20 Juillet 2011 portant dispositions générales applicable aux ASBL et aux établissements d’utilité publique en République Démocratique du Congo. Compte tenu des nombreux dérapages que peuvent entrainer les médias, l’EJCRM veut amener la jeunesse à être de plus en plus responsable dans la consommation des médias.

L’EJCRM prône donc, les valeurs positives véhiculées par les médias et conscientise les jeunes à rejeter les programmes destructifs et pervers proposés par certains médias. Dans cette démarche de l’EJCRM, les médias en ligne ne sont pas épargnés. L’association s’inscrit également dans la conscientisation de la jeunesse internaute à tamiser les sites web à consulter et cela pour son épanouissement. L’EJCRM veut accompagner la jeunesse dans la sélection des programmes sur les médias traditionnels et aussi des nouveaux médias, dont l’Internet, afin qu’elle bénéficie de la formation, de l’information et de l’éducation, considérées comme les véritable rôles des médias.

Les jeunes et enfants exposés à une mauvaise influence des médias, s’ils ne sont pas conscientisés, risquent à la longue de commencer la pratique des mauvais comportements qu’ils voient ou entendent par ces médias. En peu de mots : « Les médias sont des instruments dont se sert le péché pour imposer à l’opinion publique des modèles de comportements aberrants » (Jean-Paul II). En plus de cela ; l’arnaque, la pornographie se rependent de plus en plus sur le
net, de même, plusieurs services en ligne sont frauduleux et parfois dangereux. Il a été démontré que plus de 50 pourcent des médicaments vendus sur la toile (net), sont des faux et que la plupart des articles (souliers de sport, raquettes de tennis…) sont aussi des pirates. Voilà en peu de mots la raison de l’existence et l’objet du combat de l’EJCRM.

%d blogueurs aiment cette page :